A A A

Le don par aphérèse

Lors d’un don par aphérèse, le sang prélevé est directement centrifugé dans un appareil d’aphérèse et permet d’isoler ses différents composants.

Selon le procédé, il est possible de ne prélever que des plaquettes (thrombocytes) et du plasma, ou uniquement du plasma. Les globules rouges (érythrocytes) et les autres composants du sang sont restitués au fur et à mesure de la procédure au donneur.

Pendant la procédure, le sang est simultanément prélevé et réinjecté au donneur. 

Le don de plaquettes

Lors de ce type de don, on prélève des plaquettes (thrombocytes) et du plasma. Chaque procédure permet de prélever plusieurs échantillons de plaquettes et de plasma. Différents patients peuvent donc bénéficier du don d’un seul donneur.   

La quantité des plaquettes que l’on peut prélever est proportionnelle au volume du sang du donneur qui est d’autant plus important que le donneur est grand et lourd.

La quantité de plaquettes prélevées ne doit pas entamer le capital de plaquettes nécessaires pour couvrir les besoins du donneur.

 

Le don de plasma

Pendant une plasmaphérèse, on prélève au donneur jusqu’à 630 ml de plasma sanguin. Avec un seul prélèvement, on peut aider plusieurs patients simultanément. La plasmaphérèse est réalisée de préférence sur des donneurs de sexe masculin avec le groupe sanguin AB car ce plasma peut être transfusé à toutes les patientes et tous les patients. 

Plaquettes : 

Les plaquettes, appelés aussi thrombocytes, jouent un rôle déterminant pour la coagulation du sang. De nombreux concentrés plaquettaires sont utilisés pour des patients atteints de maladies cancéreuses (comme p.ex. la leucémie). La chimiothérapie détruit non seulement les cellules malades mais également d’autres cellules à régénération rapide comme les cellules sanguines. Une transfusion de plaquettes permet donc de remplacer les plaquettes détruites chez ces patients. Une transplantation du foie ou une forte hémorragie à la suite d’une intervention chirurgicale ou un accident sont d’autres raisons possibles pour des transfusions plaquettaires.

 

Plasma :

Le plasma sanguin est la partie liquide du sang. Il est composé à 90% d’eau et contient de nombreuses substances vitales transportées dans le sang comme, par exemple, les facteurs de coagulation et l’immunoglobuline (anticorps). 

Les transfusions de plasma sont généralement nécessaires en cas d’importantes pertes de sang dans le cadre d’accidents, de grosses interventions chirurgicales ou lors de brûlures. Le plasma est en outre utilisé pour la préparation de médicaments essentiels pour le traitement des troubles de la coagulation ou de déficiences immunitaires potentiellement mortelles.   

Généralités:

• Avoir effectué au moins un don de sang complet 

• Être âgé de moins de 60 ans (lors du premier don par aphérèse)

Don de plaquettes:

• Aptitude en fonction des valeurs thrombocytaires, de la taille, du poids 

• Possible avec tous les groupes sanguins 

• Durée du prélèvement 70-100 minutes, durée totale minimale 2-2,5 heures  

• Possibilité de boire et manger pendant le prélèvement 

• Peut être effectué toutes les six semaines car les plaquettes se régénèrent très rapidement et il n’y a guère de perte de sang

Don de plasma:

• Sexe masculin 

• Groupe sanguin AB 

• Durée du prélèvement 30 - 45 minutes, durée totale minimale 1,5 heure

• Possible toutes les deux semaines car le plasma se régénère très vite dans le corps

Les dons de plaquettes sont effectués dans nos sites de transfusion sanguine à Sion, Epalinges et Berne ; les dons de plasma, à Berne.

Si vous êtes intéressé(e) par un don par aphérèse, le mieux serait que, lors de votre prochaine visite pour un don de sang complet dans un des centres mentionnés ci-dessus, vous en informiez le personnel au moment de votre enregistrement à la réception. Pendant le prélèvement de sang complet, on prélèvera un tube de sang supplémentaire pour évaluer sur place votre aptitude à donner du sang par aphérèse.  

Nous répondrons volontiers à toutes vos questions lors de votre prochaine visite. 

Certains médicaments, comme par exemple l’aspirine, le Voltarène, le Brufen et d’autres médicaments avec les mêmes principes actifs ou des substances actives du même type, souvent pris en automédication, sont des antiagrégants plaquettaires. Ces médicaments influencent la fonction des plaquettes. Il faut donc respecter un délai de cinq jours après la prise de ce type de médicaments avant de pouvoir effectuer un don de plaquettes.   

Un à deux jours avant un don par aphérèse, il faut éviter de consommer des aliments gras (p. ex. fondue, saucisses grasses) ou seulement avec modération. La graisse reste dans le plasma et peut le troubler au point de rendre les produits plasmatiques impropres à l’utilisation.